Accueil Sports Sports moteurs Formule 1

Un spectacle à l’américaine qui s’installe

Allez, on est entre nous, vous pouvez le dire : vous aussi, avez fondu devant ce petit gosse en larmes à la vue du spectacle désolant de la Ferrari de Kimi contrainte à l’abandon dès le premier virage, non ?

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Et puis, comme nous, vous n’avez pu réprimer quelques minutes plus tard un « ooooh » plein de compassion devant le même petit bonhomme (Thomas, un Français de 6 ans) reçu, tout de rouge vêtu, dans le réceptif de la Scuderia où Raikkonen lui a remis une casquette plus actuelle avant, sans doute, d’entamer une longue conversation en compagnie de ce fan devenu star par la magie de la lucarne…

Des images comme celles-là, et surtout des mises en scène du genre, vous allez encore en voir. Car, pour les distraits, rappelons que la F1 a bien été reprise en main par des Américains. Et que ceux-ci n’ont pas leur pareil pour faire mousser le produit. A leur manière. Qui ne plaît pas nécessairement à tout le monde, et on pense notamment à certains promoteurs de Grands Prix quelque peu bousculés dans le « ronron » que Bernie Ecclestone entendait maîtriser à tous les niveaux, et surtout de ne pas s’encombrer des choses qu’il risquait de ne pas maîtriser !

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Formule 1

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs