Accueil Sports Football Football belge Anderlecht

Facteur stress sur fond de strass

Du Weiler, non pas dans le texte, mais bien dans la texture : un football d’attente, abandonnant sciemment la possession à l’adversaire (quel qu’il fut cette saison et c’est bien là le malheur des supporters mauve et blanc à qui nous adressons ici toute notre compassion).

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Avec pour seul point de mire, non pas l’attaquant toujours aligné en un seul exemplaire (à Bruges, le fantôme de Thelin a chassé un autre fantôme, celui de Teodorczyk) mais l’accélération d’un Acheampong dont c’est à peu près la seule qualité une fois extrait d’un contexte européen où comme par (éphémère) miracle, l’inspiration lui tombe du ciel.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Anderlecht

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs