Accueil Économie

L’Allemagne s’impatiente de l’inaction de VW

Pas de remontrance officielle, mais les autorités ont annoncé qu’elles allaient contrôler la mise en œuvre de la procédure de rappel.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 3 min

Un mois après le déclenchement du scandale Volkswagen, il semble que les autorités allemandes soient gagnées par un brin d’exaspération. Le 7 octobre dernier, le constructeur allemand avait remis à l’Autorité fédérale des Transports (KBA) son plan d’action pour remettre en conformité les onze millions de moteurs diesel équipés d’un logiciel leur permettant de contourner les normes antipollution. Un programme de rappel qui, dixit Matthias Müller, le nouveau patron de VW, doit commencer seulement en janvier 2016.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Économie

Acheter une voiture neuve: un «rêve» en péril?

Les voitures sont de plus en plus cossues et plus chères, d’autant plus si elles sont à propulsion électrique. Alors que la mutation du marché se profile, le commun des mortels pourra-t-il encore acquérir une voiture compatible avec les objectifs climatiques ?

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs