Accueil Culture Cinéma

1997: la 50e édition

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

1997 (7 au 18 mai)

Isabelle Adjani a accepté de présider le jury de cette 50e édition, à condition qu’il soit composé de membres jeunes et uniquement artistes. Elle imposera son régime alimentaire à tout son jury. Gilles Jacob accorde une dérogation pour que la Palme d’or soit attribuée ex aequo à deux films (Le goût de la cerise et L’anguille). Abbas Kiarostami, qui partage la Palme d’or avec Imamura, scandalise les autorités de son pays pour avoir embrassé Catherine Deneuve qui lui remettait son prix. Mais tout commença avec Luc Besson, ce que relate de façon très critique le journaliste du Soir.

Luc Honorez écrit dans le Soir du 9 mai :

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Cinéma

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs