Accueil Économie

Survol de Bruxelles: s’adapter ou partir?

La compagnie Ryanair a modifié sa procédure de décollage pour éviter les amendes sonores. Exactement ce qu’on souhaite, réagit la ministre bruxelloise Fremault. Mais une compagnie cargo a décidé de quitter le tarmac…

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 4 min

Si Ryanair a trouvé une manière pour éviter de faire trop de bruit au décollage et les amendes liées aux dépassements des normes sonores, pourquoi toutes les autres compagnies ne font-elles pas de même ? Connue pour son pragmatisme et son sens aigu des économies, la compagnie low cost irlandaise a envoyé à ses pilotes des consignes pour modifier les procédures de décollage au départ de l’aéroport de Zaventem et éviter, ainsi, les amendes pour nuisances sonores que la Région bruxelloise a décidé d’appliquer aux compagnies aériennes depuis le 22 avril.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Économie

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs