Accueil Société Régions Bruxelles

Radar du tunnel Léopold II: Debaets dénonce «des propos scandaleux» du bourgmestre de Koekelberg

Le bourgmestre a annoncé qu’il veillera à ce que la zone de police compétente place le curseur de la verbalisation à 70km/h au lieu de 50 km/h.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

La secrétaire d’État bruxelloise à la sécurité routière Bianca Debaets (CD&V) dénonce la volonté du bourgmestre de Koekelberg de placer le curseur de verbalisation du radar du tunnel Leopold II à 70 km/h : «  Ce genre de propos est inacceptable. Les chiffres prouvent que le tunnel Leopold II est accidentogène. Le tunnel est long, il y a beaucoup d’entrée et de sortie donc les gens bougent beaucoup d’une bande à une autre. Il s’agit de sauver des vies et de réduire le nombre d’accidents. Je ne comprends donc pas, je trouve ça scandaleux et irresponsable. Ca dépasse le bon sens.  »

Selon Philippe Pivin (MR), le député-bourgmestre de Koekelberg, il est tout à fait « prématuré », voire «illisible », d’activer un radar tronçon dans le tunnel.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Bruxelles

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs