Accueil Monde France

Comment Macron déchire la droite après avoir torpillé la gauche

La nomination d’Edouard Philippe au poste de Premier ministre divise sévèrement les Républicains. Faut-il suivre le juppéiste ou s’opposer coûte que coûte ?

Article réservé aux abonnés
Cheffe adjointe au service Monde Temps de lecture: 3 min

L’opération renouvellement est en marche. Avec la nomination du juppéiste Edouard Philippe à Matignon, Emmanuel Macron confirme sa volonté d’élargissement et sa mission, à peine voilée, de faire voler la droite en éclats. En choisissant un homme de droite modérée, le nouveau président ravive de douloureuses dissensions. Chez Les Républicains, la nomination de l’un des leurs, comme il fallait l’anticiper, divise.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en France

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs