Accueil Culture Musiques

Concours Reine Elisabeth demi-finales (lundi après-midi): un début en dents de scie

Les demi-finales du premier concours Reine Elisabeth de violoncelle ont débuté lundi. La Française Astrig Siranossian a été la plus convaincante.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Sihao He (Chine) ouvre les demi-finales avec le 1er concerto de Haydn. Appliqué mais sans imagination au premier tour, il privilégie cette fois une conception fortement romantique de l’œuvre, avec des accents généreux, des graves redondants et un finale vigoureux mais pas toujours précis. On reste une fois de plus sur sa faim

Par contraste, le candidat allemand Valentino Worlitzsch nous donne une lecture plus classique du 2e concerto, avec une évidente volonté de faire chanter l’instrument. Il le fait avec un indéniable enthousiasme dans l’allegro initial et un beau cantabile dans l’adagio mais l’allegro moderato demeure, lui, bizarrement banal. A noter que ces deux concertos de Haydn fourniront la totalité des prestations en concerto de ces demi-finales, seuls deux concurrents éliminés au premier tour ayant choisi un concerto de Boccherini.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Musiques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs