Accueil Économie

Les quartiers commerciaux qui marchent

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Sans retrouver le niveau record des années 2009 et 2010, la rue Neuve reste toujours la rue commerçante la plus arpentée par les piétons (près de 44.000 par jour en moyenne) dans la capitale, avec ses proches voisins, la rue des Fripiers (près de 27.000) et le boulevard Anspach (31.000), selon le baromètre 2016 d’Atrium. La marge de progression reste importante. Cette zone commerciale pourrait encore être améliorée grâce au projet de réaménagement de la rue Neuve et du centre Monnaie.

Derrière ce trio de tête, on trouve le haut de la Ville avec la Porte de Namur (32.145 piétons quotidiens) et l’avenue Louise, (un peu plus de 21.000 piétons par jour).

Le quartier touristique de la Grand-Place arrive en troisième position avec un flux de piétons journalier de presque 23.000 pour la rue de la Colline et de près de 19.000 pour la rue Marché aux Herbes.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Économie

Quand la sécheresse menace la production laitière

La sécheresse qui frappe de plein fouet le pays affecte considérablement la production de lait, déjà ralentie par la hausse des coûts des intrants. Si certains consommateurs craignent une pénurie des produits laitiers, le phénomène pourrait surtout se répercuter sur les prix.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs