Accueil Société

Ces restaurateurs qui ferment le samedi soir

De plus en plus de patrons dans l’horeca préfèrent profiter de leur week-end en famille. Un choix qui impose des sacrifices pour l’emploi et les clients.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

U n restaurateur travaille lorsque les autres ne le font pas. » N’en déplaise à Emile Lécluse, ancien professeur à l’Ecole hôtelière de la province de Namur, de plus en plus de patrons d’établissements décident de fermer le samedi soir. Dans l’horeca, il s’agit d’une micro-tendance qui émerge à une époque où l’ensemble de la société souhaite mieux concilier travail et vie privée. Il s’agit surtout de se préserver des temps libres en famille.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs