Accueil Monde

Il y a 20 ans dans Le Soir: «Fin de partie pour Mobutu après trente-deux ans de dictature»

En 1997, le maréchal-président tentait de sauver la face, mais, devant la poussée de Kabila, il prenait le chemin de l’exil, par la petite porte.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 3 min

(article paru le 17 mai 1997)

Le maréchal-président tente de sauver la face, mais, devant la poussée de Kabila, il prend le chemin de l’exil, par la petite porte. On avait imaginé mille scénarios, certains rocambolesques – la mort « en scène » du maréchal-président, sa capture par les forces de l’Alliance… –, il en a choisi un, plus discret : c’est sur la pointe des pieds que Joseph-Désiré Mobutu a quitté hier « de facto » son fauteuil de président. Un convoi banal de grosses voitures vers l’aéroport, l’envol de l’avion présidentiel pour le palais de Gbadolite, dans le nord-ouest du Zaïre, pour y travailler dans le calme…

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs