Accueil Monde France

«Vous êtes la mort et le néant»: le SMS cruel de Mélenchon au Parti communiste

La rupture politique est consommée entre « l’insoumis » Jean-Luc Mélenchon et le Parti communiste français.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Le Parti communiste français (PCF) est prié de faire campagne aux législatives seul. Il ne faut plus compter sur le soutien des « Insoumis », emmenés par Jean-Luc Mélenchon. Un coup dur, quand on sait que l’ancien ministre socialiste a obtenu 19,5 % des suffrages au premier tour de l’élection présidentielle.

Dès le 4 mai, la rupture est actée entre les deux mouvements. Ce jour-là, Jean-Luc Mélenchon écrit un SMS rageur au secrétaire général du PCF, Pierre Laurent, qu’il accuse d’avoir saboté sa campagne (et donc de l’avoir empêché d’accéder au second tour). Ce SMS est publié en intégralité dans le Canard enchaîné du 17 mai. Le voici :

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en France

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs