Accueil Monde

La libération de Pistorius consterne les Sud-Africains

La libération anticipée d’Oscar Pistorius, après seulement un an de détention, n’est pas une surprise. Il avait été condamné le 21 octobre 2014 pour homicide involontaire à cinq ans de prison pour le meurtre de sa petite amie, Reeva Steenkamp, le jour de la Saint-Valentin en 2013.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

es prisonniers détenus pour cinq ans maximum peuvent être libérés pour bon comportement et assignés à résidence avoir purgé un sixième de leur peine. Le champion paralympique devait sortir le 21 août, après dix mois… Le ministre de la justice Michael Masutha s’y était opposé, trois jours avant, en arguant que la décision avait été prise par la commission des libérations anticipées dès le mois de juin, donc trop tôt. Une décision impopulaire, il est vrai, qui a soulevé un tollé dans le public, quand elle a été finalement annoncée jeudi…

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs