Accueil Belgique Politique

Par l’ISPPC, Charleroi renoue avec le parfum du scandale

Un mail anonyme parvenu à des administrateurs fait état de malversations au sein de l’Intercommunale de santé publique du Pays de Charleroi. Par ailleurs, une enquête est en cours, menée par l’Office central de répression de corruption.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Lundi vers 22h, le conseil d’administration de l’ISPPC battait son plein. A l’ordre du jour, les récents « problèmes » mis au jour concernant les rémunérations du directeur général, d’un ancien directeur et de certains administrateurs (lire par ailleurs). Quand un courriel est parvenu à certains (14, selon certaines sources) administrateurs de l’intercommunale.

Le courriel, anonyme, fait état d’une série de malversations commises au sein de la structure publique. Lesquelles ? Il est question de corruption. Un cuisinier de l’hôpital aurait soudoyé un chef de service afin de se voir attribuer un des marchés de fourniture de repas. Des responsables de service et certains directeurs généraux se feraient offrir par les entreprises des séjours en Espagne et en Italie avec des petits gueuletons à la clé.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs