Accueil Sports Tennis ATP - WTA

Murray: une couronne mondiale trop lourde!

Pendant que Rafael Nadal joue à saute-mouton dans sa cour en terre battue, c’est la galère pour mal de joueurs du top, à commencer par Andy Murray, le nº1 mondial. Après une fin de saison 2016 où rien ne semblait pouvoir l’arrêter (5 titres d’affilée pour boucler l’année !), le Britannique a fini par détrôner Novak Djokovic mais n’est jamais parvenu à confirmer son nouveau statut en 2017. Et ce constat s’est encore agravé depuis le passage à l’ocre. Une surface que même Murray semblait pouvoir dominer, mais ça, c’était l’an dernier. À dix jours de Roland-Garros 2017, le feu est plus qu’à l’orange !

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Tenant du titre à Rome, Andy Murray a mordu la poussière d’emblée au Foro Italico. Il faut dire que le tournoi romain ne lui avait pas fait de cadeau pour ses 30 ans (qu’il a fêté lundi) en lui opposant le fantasque Fabio Fognini (29e), capable du pire et souvent du meilleur contre les stars du circuit. «  Je suis heureux que Rome ait enfin pu voir le vrai Fognini  », s’est exclamé l’Italien après son nouvel exploit en forme d’un cinglant 6-2, 6-4 ! Et dire que Fognini ne sait même pas s’il pourra terminer ce tournoi de Rome, son épouse, l’ex-joueuse Flavia Pennetta, devant accoucher dans les heures qui viennent. C’est la joie chez les Fognini !

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en ATP - WTA

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs