Accueil Société

Le 130km/h pourrait s’inviter sur nos autoroutes

L’IBSR plaide pour une limitation variable de la vitesse, à la baisse, en fonction du trafic et sur des tronçons précis. D’accord, réagit le ministre de la Mobilité, qui envisage aussi le 130 sur des portions à définir. Le débat est lancé.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 4 min

Demain, sur des tronçons bien déterminés de nos autoroutes, les automobilistes devraient respecter des limitations de vitesse variables, selon la densité du trafic et les conditions météo notamment. Il serait donc question de ne pas dépasser 90, 70, voire 130km/h, surtout en heure de pointe sur les grands axes menant vers les grandes villes, Bruxelles en tête. Il s’agirait de maintenir la règle générale du 120km/h, tout en tendant, via ces consignes locales et temporaires affichées sur des panneaux dynamiques, vers une diminution globale de la vitesse automobile. C’est en tout cas ce que recommande l’Institut belge pour la sécurité routière (IBSR) qui a mené une enquête longue et inédite sur la limitation de vitesse au profit de la mobilité, de la sécurité et de l’environnement.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs