Les logements poussent aux Archiducs

Le projet sur le terrain de la ferme du Chant des cailles, situé derrière le square des Archiducs, divise. © Olivier Pollet.
Le projet sur le terrain de la ferme du Chant des cailles, situé derrière le square des Archiducs, divise. © Olivier Pollet. - Olivier Pollet

Mardi soir, une quinzaine de Boitsfortois affichait haut leur message dans la salle du conseil communal. En petit clin d’œil, ils avaient inscrit sur leur t-shirt « Les gars, vous n’êtes pas obligés de leur répondre », une phrase qu’aurait prononcée le bourgmestre Olivier Deleuze (Ecolo) dans une réunion de présentation des projets immobiliers de la commune suite aux nombreuses questions des riverains. Mais ce mardi, le collège a dû leur répondre puisqu’ils ont introduit une demande d’interpellation citoyenne en bonne et due forme et déposé une pétition recueillant 2.100 signatures.

Le quartier du square des Archiducs est en cours de transformation. Depuis plusieurs mois déjà, l’immeuble de logements sociaux Hector Denis est en rénovation grâce aux fonds de Beliris. En septembre 2018, 44 appartements seront ainsi remis sur le marché.

Dans quelques jours va également démarrer le chantier de la rue du Loutrier. La commune, en partenariat avec la SLRB (société régionale du logement) va construire un immeuble passif de 11 appartements. Il s’agit de logements moyens acquisitifs mais la commune restera propriétaire du sol. Les acquéreurs devront répondre aux conditions d’accès du logement moyen mais pourront revendre.

Ensuite, dans les dossiers imminents, il y aura celui d’Archiducs Sud. Le terrain se situe sur le rond-point, à côté des Pépinières de Boitsfort. Dessus, la SLRB doit construire 59 logements moyens, une maison médicale et une crèche pour 46 enfants. A cela s’ajoutent une salle commune et des potagers en intérieur d’îlot sans oublier 58 parkings. Les permis nécessaires ont été obtenus et le chantier devrait démarrer en septembre pour une durée de deux ans.

Pour les riverains, tous ces projets ne sont pas adaptés à la physionomie du quartier. « Nous ne sommes pas contre les nouvelles constructions mais les gabarits proposés sont trop importants, explique Georges Ziant, membre du Mouvement citoyen boitsfortois. Le rapport d’incidences sur la mobilité ne prend pas en compte l’ensemble des projets prévus dans le quartier. La commune devrait d’abord rénover ses propres logements sociaux vides plutôt que d’en construire d’autres. »

Les habitants ont également introduit deux recours auprès du Conseil d’Etat mais le caractère urgent n’a pas été retenu. L’instance doit encore se prononcer sur le fond mais elle n’empêche pas le début du chantier.

« Nous savons que le vivre ensemble doit être préservé, a répondu lors du conseil communal l’échevin du Logement, Benoît Thielemans. Les logements seront accompagnés d’équipements collectifs. En plus, le Logis et la maison de quartier des cités-jardins collaborent dans le cadre d’un plan de cohésion sociale. Quant à l’étude de mobilité, les comptages ont été réalisés selon la méthode de Bruxelles Mobilité. Le trafic n’augmentera que de 5 % mais nous serons très attentifs au nombre de parkings. » La commune rappelle également que les projets s’étaleront dans le temps ce qui devrait permettre leur intégration dans le tissu urbain existant.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous