Accueil Société Régions Liège

Liège: la langue des signes entre dans trois mairies de quartier de la Ville

C’est une première en Wallonie. Trois mairies de quartier sont équipées d’un système qui permet aux malentendants de faire appel, en direct, à un interprète en langue des signes.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Liège est la première ville wallonne à proposer un système interactif de traduction en langue des signes aux personnes malentendantes.

Trois mairies de quartier – Guillemins, Bois-de-Breux et Rocourt – en sont déjà équipées, mais l’expérience pourrait être étendue si l’expérience s’avère concluante.

«  À peu près 10 % de la population souffrent de déficience auditive, même si tous ne doivent pas nécessairement avoir recours à la langue des signes, explique Julie Fernandez-Fernandez, l’échevine liégeoise de l’État civil. Or, jusqu’à présent, quand une de ces personnes se présentait dans un service de l’État civil, elle devait prendre un interprète ou venir accompagnée de quelqu’un capable de traduire en langue des signes.  »

Dorénavant, ce ne sera plus le cas dans ces trois mairies de quartier.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Liège

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs