Accueil Belgique Politique

Le PS cesse d’inquiéter Alain Mathot

La commission de vigilance suspend la procédure, pas de sanction en vue

Article réservé aux abonnés
Chef du service Politique Temps de lecture: 3 min

Le PS a décidé de ne plus inquiéter Alain Mathot. La commission nationale de vigilance du parti a fait savoir à l’intéressé que son audition était reportée « à une date ultérieure et indéterminée ».

L’information, donnée par La Meuse, nous a été confirmée par le boulevard de l’Empereur, le siège du PS. La commission de vigilance, l’organe chargé du respect des règles internes du parti et de l’éthique, avait convoqué Alain Mathot dans les suites de l’affaire Publifin. Il était apparu que la rémunération de son mandat chez Newin, société du groupe Nethys, était versée à une société qu’il avait créée. Ceci lui permettait de bénéficier d’un régime fiscal plus favorable. Une pratique contraire aux règles internes du PS.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Politique

Nucléaire: la Vivaldi se réaligne sur les négociations avec Engie

Après le tumulte autour d’une possible majorité alternative visant à relancer toutes les centrales en Belgique, les partenaires Vivaldi – à commencer par le MR – se reconcentrent, au moins provisoirement, sur les négociations avec Engie pour le maintien de deux réacteurs : « L’objectif est de conclure avant le 31 décembre. »

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs