Accueil Le direct

L’ONU peine à faire face au flux «énorme» d’Irakiens fuyant Mossoul

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

Le flux de civils déplacés de Mossoul ravagée par les combats a atteint des niveaux inédits et les humanitaires peinent à aider ceux dans le besoin, a indiqué jeudi la coordinatrice humanitaire de l’ONU en Irak.

Les forces irakiennes appuyées par une coalition internationale antijihadistes conduite par Washington ont lancé le 17 octobre une offensive pour chasser les djihadistes du groupe Daesh de Mossoul, leur dernier grand fief urbain en Irak. Fin janvier et au prix de combats dévastateurs, elles se sont emparées de la partie orientale de Mossoul (nord), et le 19 février, elles ont lancé l’assaut pour reconquérir la partie occidentale densément peuplée. Selon l’armée, les jihadistes n’en contrôlent plus qu’un peu plus de 10%.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Le direct

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs