Trump logera chez l’ambassadeur américain lors de sa visite en Belgique

© EPA
© EPA

Pas de chance pour les affaires de The Hotel, le prestigieux hôtel (ex-Hilton) du haut de la ville, à Bruxelles. Contrairement aux deux nuits passées par Barack Obama en mars et en juin 2014 dans les suites surplombant la capitale de ce prestigieux établissement, son successeur Donald Trump dormira, la semaine prochaine, dans la résidence de l’ambassadeur des Etats-Unis en Belgique, a-t-on appris ce jeudi de sources concordantes. Le prédécesseur de Barack Obama, George W. Bush, avait également séjourné à la résidence.

Les détails de son premier voyage se précisent

Donald Trump doit s’envoler ce vendredi pour une première étape en Arabie Saoudite, pour enchaîner par Israël, Rome et puis Bruxelles. Le président est en effet attendu dans la capitale belge pour une réunion des chefs d’Etat et de gouvernement de l’Otan, précisément dans une semaine, le 25 mai.

L’Air Force One du président est attendu la veille déjà, mercredi 24, vers 16 heures, sur le tarmac de l’aéroport militaire de Melsbroeck, à côté de l’aéroport national. Il débarquera en Belgique, avec la First Lady Melania Trump, dans la foulée de son audience chez le pape François, au Vatican. A Bruxelles, mercredi, Donald Trump sera reçu par le roi Philippe et le Premier ministre Charles Michel. Il passera donc la nuit dans la résidence de l’ambassadeur, près du parc de Bruxelles.

Une résidence qui n’est toujours pas occupée par le nouveau représentant personnel du président : l’ambassadeur des Etats-Unis auprès de la Belgique doit encore être désigné, tout comme les deux autres diplomates américains en poste en Belgique, auprès de l’Union européenne et de l’Otan. Entre-temps, c’est le chargé d’affaires ad interim Matthew Lussenhop qui dirige la mission diplomatique « bilatérale ». L’ambassadeur est en effet toujours secondé par du personnel du Département d’Etat et d’autres administrations à Washington. Les émissaires de Barack Obama en Belgique, dont l’ambassadrice auprès de la Belgique Denise Bauer, avaient été priés par le nouveau président de quitter leur poste au plus tard le jour de son investiture.

Jeudi, Donald Trump aura également un entretien avec les présidents des institutions européennes Jean-Claude Juncker (Commission) et une autre Donald – Tusk (Conseil européen). Il devrait également déjeuner avec un autre « nouveau » : le tout frais émoulu président français Emmanuel Macron. Donald Trump et son armada quitteront la Belgique dès la fin de la réunion à l’Otan, le jeudi soir, pour se rendre au G7 des 26 et 27 mai organisé à Taormina, en Sicile.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. Chan Bao - nom d’emprunt -, infirmière à Wuhan, a dû être hospitalisée d’urgence
: «
Pour la première fois, j’ai pensé que je pourrais mourir
».

    A Wuhan, le coronavirus décime le personnel soignant: «Mon étage est rempli de mes collègues»

  2. Aucune destination européenne n’a été placée sous un avis négatif du SPF Affaires étrangères. Autrement dit, pas question en l’état d’obtenir l’annulation et le remboursement du voyage qui avait été préalablement réservé.

    Italie, Espagne, Chine...: puis-je annuler mon voyage à cause du coronavirus?

  3. L’église Saint-Henri, à Woluwe-Saint-Lambert, doit faire l’objet d’une rénovation lourde, dont coût six millions.

    La Région bruxelloise met les églises à la diète

La chronique
  • Le destin tourmenté d’un ministre de la Culture en Flandre

    Depuis des années, la chanson « Mia » de Gorki, groupe de rock flamand néerlandophone, formé à Gand en 1989, se trouve au sommet des tops 1000 en Flandre. La chanson décrit, selon certains, l’ambiance véritable de la Flandre profonde avec les mots : « De middenstand regeert het land, beter dan ooit tevoren, Mia heeft het licht gezien, ze zegt, niemand gaat verloren » (« La classe moyenne gouverne le pays, mieux que jamais, Mia a vu le jour, elle dit que personne ne perdra »). Le chanteur du groupe, Luc De Vos, est retrouvé mort en octobre 2014 dans son appartement de travail, à Gand où il résidait. Dès 2007, les prix de récompenses musicales en Flandre ont été rebaptisés MIA, Music Industry Awards, un clin d’œil au tube de Gorki. Et c’est pendant la cérémonie de ces MIA que Jan Jambon, le ministre-président de la Flandre, mais également ministre de la Culture,...

    Lire la suite

  • Brexit, Saison 2 ou le retour du spectre du «no deal»

    L’aurait-on oublié qu’il ne serait pas inutile de se rappeler que la saga du Brexit est loin d’être une affaire close. Si le Royaume-Uni n’est bel et bien plus membre de l’Union européenne depuis le 31 janvier à minuit, ce n’est pas la fin de l’histoire. Dès lundi prochain s’engagera une négociation autrement plus difficile que le règlement du divorce : la tentative de s’accorder sur les modalités de la future relation entre Londres et l’UE avec, au cœur, un accord commercial. Et le moins que l’on puisse écrire au moment où les deux...

    Lire la suite