Trump se dit victime de « la plus grande chasse aux sorcières de l’histoire américaine »

© Reuters
© Reuters

Le président américain Donald Trump s’est dit victime de «  la plus grande chasse aux sorcières » de l’histoire américaine, au lendemain de la nomination d’un procureur spécial dans l’enquête sur l’ingérence russe dans l’élection présidentielle. «  C’est la plus grande chasse aux sorcières visant un politicien de l’histoire américaine  ! », a tweeté Donald Trump, jeudi matin.

Dans une série de tweets matinaux dont il est coutumier, Donald Trump accuse également la campagne d’Hillary Clinton et la présidence de Barack Obama «  d’actes illégaux » pour lesquels dit-il «  un procureur spécial n’a jamais été nommé ».

Une enquête indépendante

L’ancien directeur du FBI Robert Mueller a été nommé mercredi procureur spécial pour garantir l’indépendance de l’enquête sur une éventuelle collusion entre des proches de Donald Trump et la Russie. Une décision applaudie par de nombreux élus démocrates et républicains.

Selon le New York Times cette semaine le président aurait demandé au directeur du FBI (qu’il a plus tard limogé) de ne pas poursuivre l’enquête sur l’ingérence russe. Des informations qui, si elles sont confirmées, pourraient constituer une tentative d’entrave à la justice

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous