Un prévenu s’échappe par la fenêtre du premier étage au Palais de Justice de Charleroi

L’individu, un jeune homme d’une vingtaine d’années, comparaissait devant le tribunal correctionnel pour un vol commis au début du mois de mars à Charleroi. Il y avait été surpris par un contrôle de police, le jour de l’inauguration du complexe commercial Rive gauche, porteur d’un Riot Gun qu’il comptait monnayer pour pouvoir payer sa garantie locative.

Il était depuis lors détenu préventivement, alors qu’il faisait déjà l’objet d’une peine alternative non effectuée. L’audience se terminait quand le jeune homme s’est dirigé vers la fenêtre de la salle d’audience et a sauté sur la plateforme du premier étage avant de se la laisser glisser sur l’esplanade du Palais de Justice. Il a disparu dans la nature.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. ER5irEcXYAEzIFh

    Polanski primé, Adèle Haenel quitte la salle: le cinéma français déchiré aux César 2020

  2. CHINA-HEALTH_JAPAN

    Comment le coronavirus bouleverse la planète

  3. La consultation et la participation des citoyens aux projets sont nécessaires pour atteindre la neutralité carbone en 2050 selon les experts.

    «2050, Bruxelles en mieux»: des idées qui germent dès aujourd’hui

La chronique
  • Elections municipales: en France, dernier arrêt avant l’irréparable

    Dans quinze jours, les Français se rendront aux urnes pour élire leurs maires. Une simple élection locale ? C’est ce que tentent toujours de faire croire les pouvoirs en place lorsqu’ils sont en difficulté.

    Test majeur

    Emmanuel Macron ne fait pas exception. Mais à qui fera-t-il avaler qu’il ne se préoccupe pas de ce test majeur à deux ans d’une présidentielle qui sera celle de tous les dangers ? L’affaire...

    Lire la suite