Accueil Belgique Politique

Quand Raoul l’assaillant devient Hedebouw l’assiégé

Le leader du PTB a souffert en groupe de travail « Renouveau politique ».

Article réservé aux abonnés
Cheffe adjointe du service Politique Temps de lecture: 2 min

On connaît Raoul-le-tribun, Hedebouw-le-mot-qui-fait-mouche. Mais mardi, en groupe de travail « Renouveau politique » à la Chambre, c’est dans un rôle plus inhabituel qu'on l’a découvert : celui du punching-ball. Pour la première fois depuis 7 réunions, c’est en effet lui, et non Marco Van Hees, qui représentait le PTB. Résultat ? Il n’était pas toujours au fait des discussions. Ses collègues, de la majorité surtout, mais aussi de l’opposition, ne se sont dès lors pas fait prier pour lui envoyer quelques uppercuts. Sans que le meilleur jouteur pétébiste trouve toujours la parade…

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs