Piétons renversés à Times Square: l’incident ne serait pas de nature terroriste

© Reuters
© Reuters

Une voiture a percuté des piétons jeudi sur Times Square à New York, l’une des places les plus fréquentées au monde, lors d’un accident qui a fait au moins un mort - une jeune femme morte sur le coup - et 22 blessés, selon un bilan encore provisoire des pompiers. Le véhicule a arrêté sa course en rentrant dans un poteau de signalisation et a pris feu.

«Le FDNY confirme un bilan actualisé d’un mort et d’au moins 22 blessés dans l’accident de voiture à Times Square», ont indiqué dans un tweet les pompiers de New York (Fire Department of New York, FDNY), après avoir d’abord parlé d’un mort et de douze blessés.

Un homme interpellé

«Sur la base de l’information dont nous disposons pour l’instant, il n’y a aucune indication qu’il s’agissait d’un acte de terrorisme», a déclaré le maire de New York lors d’une conférence de presse sur les lieux. Le suspect a été interpellé et identifié comme Richard Rojas, 26 ans.

Le conducteur était un ancien militaire de l’US Navy et avait un casier judiciaire, notamment pour conduite en état d’ivresse, a indiqué Bill de Blasio.

La police new-yorkaise a quant à elle confirmé qu’il s’agissait, selon les informations «préliminaires», d’ « un accident, d’un cas probablement isolé». Elle n’a pas donné d’autres détails dans l’immédiat.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. Charles Michel croyait qu’il pourrait vaincre la tradition. Celle qui veut que le premier sommet rate.

    Charles Michel rate son pari: il faudra encore un sommet pour le budget européen

  2. Les caricatures antisémites de l’année dernière seront-elles de retour dimanche dans les rues d’Alost
? Il semble que oui
!

    Le carnaval d’Alost pourrait donner lieu à de nouveaux dérapages: comment en est-on arrivé là?

  3. PHOTO NEWS

    Désormais, Mehdi Carcela est décisif d’une autre manière au Standard

La chronique
  • Un smartphone {pliable} ou {pliant}?

    Voici quelques jours, votre quotidien favori a répercuté une annonce qui n’avait rien de téléphoné, semble-t-il : une célèbre entreprise sud-coréenne va commercialiser en Belgique son deuxième smartphone pliable. Un smartphone pliable  ? Moue dédaigneuse dans les chaumières branchées High-Tech, qui se transforme toutefois en jubilation quelques lignes plus loin : cette fois, il est question d’un smartphone pliant. Un smartphone pliant ? Au risque d’encourir les ricanements condescendants de certains geeks, ce billet va tenter d’explorer les plis et replis de ces téléphones que l’on dit intelligents.

    Ils plient tous…

    Cette chronique vous a proposé, il y a quelques semaines, une analyse des suffixes -ant et -...

    Lire la suite