Piétons renversés à Times Square: le chauffeur, drogué, a agi sous «ordre divin»

© Reporters
© Reporters

L’homme qui a renversé 23 piétons sur Times Square jeudi à New York, faisant un mort et plusieurs blessés graves, a été testé positif à la drogue PCP, a confirmé une source policière à CNN. Nommé Richard Rojas, le conducteur de 26 ans, était sous l’influence de PCP ou phéncyclidine, un dérivé synthétique de médicaments. Il a affirmé à la police avoir répondu à un appel divin en renversant des piétons sur Times Square jeudi à New York, durant l’heure du déjeuner.

L’ex-militaire a été inculpé de meurtre, tentative de meurtre et homicide aggravé au moyen d’un véhicule, indiquent plusieurs médias locaux.

Des « problèmes psychologiques »

Le suspect, qui souffre de « problèmes psychologiques », a aussi indiqué à la police qu’il s’attendait à ce que les agents l’abattent, selon la même source. Le jeune homme avait déjà été arrêté en 2015 et 2008 pour conduite sous état d’ivresse et des « menaces » de nature non précisée en 2016, ont détaillé les autorités, sans dire s’il était en état d’ivresse jeudi matin. Le maire de New York, Bill de Blasio, a exclu les motivations terroristes pour ces faits qui font l’objet d’une enquête pour accident.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous