Votre week-end en 15 clics

Arno au Cirque royal pour les adieux du Botanique à la salle bruxelloise. Photo Sylvain Piraux.
Arno au Cirque royal pour les adieux du Botanique à la salle bruxelloise. Photo Sylvain Piraux.

VENDREDI

Sofia Ribeiro

Jazz – Jazz Station (Saint-Josse-ten-Noode)

Sofia Ribeiro est une des grandes voix du Portugal. Elle vit à New York mais elle n’a pas oublié ses racines : son jazz est imprégné de fado et de nostalgie. Elle mêle aussi à sa musique des rythmes brésiliens. Elle est superbement accompagnée par le Colombien Juan Andrés Ospina au piano, le Grec Petros Klampanis à la contrebasse et l’Argentin Marcelo Woloski aux percussions.

VENDREDI et SAMEDI

Aida

Opéra – Palais de la Monnaie à Tour & Taxis (Bruxelles) jusqu’au 4 juin

Pour sa première mise en scène d’opéra, le Grec Stathis Livathinos frappe fort. Il parvient à rendre à la fois moderne et dynamique l’ Aida de Verdi, servi par de grands interprètes et un orchestre particulièrement en forme. Dynamique et captivante, cette production enthousiasme le public jusqu’au bout.

Clazzic Sessions

Jazz – Vendredi à la salle Columban (Wavre), samedi au Hangar H18 (Ixelles)

Le principe est maintenant connu : un concert jazz + un concert classique le même soir. Et on est gâté une fois de plus : Jean-Claude Vanden Eynden au piano pour le classique ; et le duo Ivan Paduart au piano et Patrick Deltenre à la guitare pour le jazz.

The evolution of pigment

Exposition – Galerie Deletaille (Bruxelles) jusqu’au 29 mai

Fidèle à sa passion pour les croisements et les complicités entre objets et créateurs d’univers et d’époques différents, Lin Deletaille expose un ensemble de stèles précolombiennes en harmonie avec les œuvres contemporaines de l’Autrichien Robert Schaberl. Un dialogue étonnant, une double évocation de l’art comme nécessité symbolique, de la beauté comme nourriture de l’âme…

De VENDREDI à DIMANCHE

Nos visites des expos qui se terminent ce week-end

« Vices et vertus » à Namur (photo) et Speedy Graphito au Touquet (France).

La sélection night-club du week-end

A Liège, Anvers, Bruxelles, Gand…

Les sorties cinéma de la semaine

Their finest , un condensé de tout ce qu’on aime dans le cinéma britannique, La Región Salvaje , un film qui brille par sa singularité, et David Lynch : the art life , le portrait définitif du cinéaste à travers vingt-cinq entretiens.

Les Nuits

Pop-rock – Botanique (Saint-Josse-ten-Noode) et Cirque royal (Bruxelles) jusqu’au 24 mai

On est déjà à mi-parcours avec, vendredi, une très belle affiche avec Valko (ex-Auryn), Sonnfjörd et Konoba (notre rencontre). Samedi, on ne manquera pas François & the Atlas Mountains : on a vu le concert à Bourges et c’est du lourd. Dimanche, autre concert indispensable : le Botanique dit adieu au Cirque au travers d’un concert inédit où se succéderont Mélanie De Biasio & Musiques Nouvelles, Girls In Hawaii et Arno.

Endgame

Théâtre – Cinéma Marivaux (Bruxelles)

« Fini, c'est fini, ça va finir, ça va peut-être finir. » Ainsi commence la pièce de Beckett où les mots ne racontent pas d’histoire mais transforme les personnages en suppliques, écrasés par l’angoisse de donner un sens à leur existence. Dans ce trou d’une blancheur éclatante, antithèse à la noirceur de la pièce, difficile de décider qui est le maître et qui est l’esclave. Jeu dense des acteurs, fulgurance visuelle de la pièce : une terrible parabole de la condition humaine.

Palimpseste Solo/Duo

Danse – Théâtre National (Bruxelles)

En 1997, Michèle Noiret créait Solo Stockhausen , un petit bijou totalement épuré voguant dans un océan de calme et de beauté. Le spectacle, inspiré par la musique de Stockhausen, avait fait l'objet d'un film de Thierry Knauff, Solo , en 2004. Aujourd'hui, la chorégraphe repart du film pour créer une nouvelle pièce, utilisant les traces du passé pour mieux les réinventer. Un jeu d'aller-retour subtil et sensible entre musique, cinéma et danse. Avec toujours la même magie.

Gouvy, village de la musique

Ce projet, mis sur les rails en 2013, a pour but de rassembler les organisateurs de projets musicaux qui souhaitent s’intégrer dans la collectivité en y apportant des touches positives et constructives. Rock, classique, country, reggae... Et c’est gratuit !

Tout Mons danse

Théâtre Le Manège

Dans les cours et les jardins secrets, sur les places et dans les musées… Spectacles internationaux et petites perles intimes, workshops, parcours, brunch folklorique… Du tango au contemporain, du break à la soul dance... Alors, tout le monde danse ?

Fête du parc naturel de la Vallée de l’Attert

Tontelange

Ateliers et spectacles pour les enfants, concerts, spectacles de rue, animations nature, marché du terroir…

SAMEDI

Sambreville, la médiévale

Parc d’Auvelais

Spectacles équestres, danses médiévales, troubadours, magiciens, marché artisanal, concert… Des animations pour toute la famille.

SAMEDI et DIMANCHE

Les brocantes du week-end

A Saint-Léger, Gelbressée, Fouron-Saint-Martin, Bruxelles…

Singing Brussels Celebration Weekend

Bozar (Bruxelles)

Troisième édition de ce week-end d’ateliers, de sessions de chant, de concerts festifs et participatifs. Une initiative qui contribue à faire de Bruxelles une ville qui chante, dépassant ainsi les frontières entre générations, genres, identités ethniques, culturelles et religieuses.

À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. d-20160331-G6VKJE 2016-03-31 07:30:31

    Commémorations: victimes, secouristes, policiers, politiques nous racontent leur journée du 22 mars

  2. Les attentats du 22 mars 2016 à Bruxelles ont durablement marqué le pays, jusque dans ses procédures judiciaires.

    Comment les attentats du 22 mars ont changé la justice

  3. POLITICS NEUFCHATEAU LOCAL ELECTIONS FRAUD

    Dimitri Fourny inculpé: une catastrophe pour le CDH

  • 22 mars 2016: temps des victimes, temps judiciaire

    Le temps est un redoutable ennemi. Il affaiblit insidieusement mais inéluctablement la compassion due aux victimes des attentats du 22 mars 2016 mais permet aussi à la société belge de tourner lentement l’une des pages les plus sombres de son histoire. Les commémorations qui auront lieu aujourd’hui ont cette utilité magique : raviver la solidarité à l’égard des victimes et inviter notre société à ne pas tourner la page trop vite en oubliant ce que fut ce matin tragique du 22 mars.

    Trois ans pour...

    Lire la suite