Accueil Culture Arts plastiques

Europalia Turquie: les métamorphoses sans fin d’Istanbul

En marge de l’exposition patrimoniale « Anatolia », Bozar complète son excursion turque par un voyage photographique. Orchestrée autour du légendaire Ara Güler, « Imagine Istanbul » capture les instantanés d’une ville mythique, en perpétuelle mutation.

Article réservé aux abonnés

Invalid Scald ID.

Temps de lecture: 4 min

Alors qu’Ankara occupe douloureusement l’actualité, c’est vers Istanbul qu’Europalia Turquie braque son objectif avec une exposition photographique dédiée à la turbulente mégapole. Au cœur d’Imagine Istanbul, on trouve celui qui, depuis les années 50, a passé sa vie à capter les pulsations stambouliotes. Ara Güler se considère d’ailleurs comme un journaliste, plutôt qu’un photographe, et ses œuvres en noir et blanc documentent avec un sens inouï de la dramaturgie la vie de la ville à travers les décennies. Surnommé « l’œil d’Istanbul », il a photographié les plus hautes sphères de la société aussi bien que les ouvriers, les déclassés. « Il est aussi intéressé par l’homme qui balaie dans la rue que par les capitaines d’industrie, par les intellectuels que par les soûlards, précise Paul McMillen, commissaire de l’exposition. Ce qui le pousse, ce n’est pas le côté artistique, mais la curiosité et la générosité, définir ce que nous sommes. Il se baladait avec un petit Leica.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Arts plastiques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs