Accueil Société Régions Hainaut

Charleroi: le centre-ville sans chauffage urbain

Coup dur pour les propriétaires et utilisateurs de bâtiments privés et publics dépendant du chauffage urbain. Le gestionnaire du réseau de chaleur stoppe son exploitation. Dans deux mois au plus tard, les vannes des chaudières seront fermées.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

C’est une tuile pour les propriétaires et usagers des bâtiments de l’intra-ring carolo qu’alimente le chauffage urbain : gestionnaire du réseau, la SA Socageth vient de les informer de son intention de stopper l’approvisionnement en chaleur au plus tard le 31 décembre, dans un peu plus de deux mois. Conséquence ? Faute de trouver des alternatives efficaces, ces biens seront plongés dans le froid, parfois sans eau chaude. Et l’hiver ne fait que commencer. Cela concerne des propriétés communales comme le complexe de Charleroi expo et l’arsenal des pompiers de la rue de l’Ancre, mais aussi d’autres bâtiments comme l’ancien hôtel de police où la Région wallonne doit établir le siège de sa nouvelle agence de la Santé, de la Protection sociale, du Handicap et de la Famille, et enfin plusieurs résidences privées des boulevards Janson et Audent. Aujourd’hui, les rendements du chauffage urbain créé en 1957 sont en dessous de tout. L’efficacité opérationnelle aussi, en raison de pannes à répétition.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Hainaut

Voir plus d'articles

Le meilleur de l’actu

Inscrivez-vous aux newsletters

Je m'inscris

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs