Accueil Malta Files

Malta Files: l’Allemagne à l’assaut des sociétés paravents

L’Allemagne a rendu publique, il y a dix jours, sa traque fiscale aux sociétés paravents ouvertes à Malta. Pour le fisc allemand, la récolte s’annonce juteuse.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 5 min

Un registre de 70.000 sociétés, dont 1.200 à 2.000 sociétés fantômes enregistrées à Malte et liées à de grands groupes allemands : tel est le volume de données dont s’est emparé fin avril le Land de Rhénanie du Nord-Westphalie, et qui lui sert depuis lors à lancer des enquêtes tous azimuts sur les filiales maltaises fantômes de groupes allemands comme BASF, BMW, Würth, etc. En révélant ce 10 mai cette nouvelle offensive fiscale, le ministre des Finances de Rhénanie du Nord Norbert Walter-Borjans (SPD) a évoqué la transmission d’un « CD de données », reçu d’un « informateur anonyme », et qui expose les montages de ce « Panama d’Europe » que serait Malte.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Malta Files

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs