Accueil Le direct

De nombreux signalements des banques pour blanchiment trop précipités

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

La banque ING a été condamnée par la cour d’appel de Bruxelles pour avoir transmis de façon irréfléchie de données de ses clients à la Cellule de traitement des informations financières (CTIF), la cellule anti-blanchiment, rapporte De Tijd.

Année après année, la CTIF est confrontée à des chiffres records de signalements de transactions de capitaux suspectes.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Le direct

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs