Accueil Opinions Chroniques

Schizophrénie française

Toutes les factions critiquent ce mélange au-delà des partis qu’a réussi Emmanuel Macron. Pourtant, ce qui en France s’apparente à une véritable révolution, ressemble assez à ce qui se pratique communément en Belgique.

Article réservé aux abonnés
Chroniqueur Temps de lecture: 4 min

A Emmanuel Macron et à sa dynamique chamboule-tout, on doit déjà cela : le basculement des oppositions dans la schizophrénie.

Ainsi, les réactions à la formation du nouveau gouvernement.

«  Une équipe de droite pure et dure  », tranche Jean-Luc Mélenchon.

«  A droite toute !  », souligne le Parti socialiste.

«  Ni de gauche, ni de gauche  », renchérit Jean-Christophe Cambadélis, le patron du PS, qui, vu le désastre annoncé, ne le restera pas longtemps.

«  Un gouvernement totalement de gauche agrémenté de quelques faux nez !  », juge la droite.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Chroniques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs