Accueil

Pour Trump, l’Iran ne doit «jamais» être autorisé à avoir la bombe nucléaire

Le président des Etats-Unis a accusé avec force l’Iran de soutenir les «terroristes», au premier jour de sa visite en Israël.

Temps de lecture: 2 min

Le président des Etats-Unis Donald Trump a accusé avec force lundi, au premier jour de sa visite en Israël, l’Iran de soutenir les «terroristes» et a martelé la nécessité de faire en sorte que Téhéran n’ait «jamais» l’arme nucléaire.

«Les Etats-Unis et Israël peuvent affirmer d’une même voix que l’Iran ne doit jamais posséder une arme nucléaire, jamais, et qu’il doit cesser le financement, l’entraînement et l’équipement meurtrier de terroristes et de milices, et qu’il doit cesser immédiatement», a déclaré M. Trump lors d’une brève allocution en présence du président israélien Reuven Rivlin.

Une « cause commune »

Selon le président républicain, qui effectue sa première visite au Proche-Orient, il y a une «prise de conscience croissante» parmi les pays arabes de le région qu’ils partagent une «cause commune» avec Israël par rapport à «la menace posée par l’Iran».

Quelques minutes plus tôt, le président israélien avait, lui aussi, dénoncé en termes virulents le comportement de Téhéran.

«Nous devons nous assurer (...) de ne pas nous réveiller dans un cauchemar, avec l’Iran, le groupe Etat islamique et le Hamas à nos frontières», a déclaré M. Rivlin. «Pour pouvoir rêver, nous devons nous assurer que l’Iran soit hors de nos frontières, hors de la Syrie, hors du Liban», a-t-il ajouté.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Sur le même sujet

Aussi en

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une