Accueil Belgique

Jan Jambon et le Kazakhgate: «Il n’y a pas eu de pressions des diamantaires»

Le ministre de l’Intérieur était entendu en commission d’enquête parlementaire. Au moment où la loi sur la transaction pénale était dans les tuyaux, Jan Jambon était proche du secteur diamantaire.

Journaliste au service Politique Temps de lecture: 2 min

Le ministre N-VA de l’Intérieur a été entendu cet après-midi en commission d’enquête à la Chambre. Il était proche du secteur diamantaire en 2010-2011, et assure n’avoir « jamais ressenti » de pressions afin d’accélérer le vote d’une loi sur la transaction pénale.

Député (N-VA) à l’époque, en 2010, en « stage », à la demande du Voka (l’organisation patronale flamande), auprès des entreprises du secteur diamantaire à Anvers, Jan Jambon, qui fonda un « forum du diamant » (le club a disparu entre-temps), a été entendu en commission d’enquête parlementaire sur le Kazakhgate lundi après-midi. En toile de fond, pour rappel : le vote, en avril 2011, d’une loi sur la transaction pénale et les soupçons ayant trait à un lien éventuel avec les intérêts directs de l’oligarque belgo-kazakh Patokh Chodiev, voire avec ceux des diamantaires anversois, très demandeurs eux aussi d’une procédure adaptée en termes de sanctions judiciaires.

Kazakhgate? Diamantgate? Le choc des affaires d’Etat

Jan Jambon, actuellement ministre de l’Intérieur à l’étage fédéral, avait-il jamais entendu parler, à l’époque, de la « transaction pénale élargie » ? « Le sujet vivait dans le milieu des diamantaires », a-t-il expliqué. Le souci était d’établir à l’avenir des procédures judiciaires générales « utiles pour le secteur », confronté parfois à des confiscations et saisies qui mettent à mal les entreprises. Pas davantage. Jan Jambon, interrogé par les parlementaires, précise en effet : « Oui, le sujet vivait dans le milieu des diamantaires mais jamais, je vous le dis ici sous serment, nous n’avons été mis sous pression pour accélérer le traitement d’activités parlementaires ou quoi que ce soit, et jamais je n’ai entendu parler d’un lien possible avec l’une ou l’autre affaire judiciaire en cours. »

Invalid Scald ID.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Sur le même sujet

Aussi en Belgique

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs