Accueil Société

Le troisième procès criminel d’un député

Le député flamand (mais francophone) répond de l’assassinat de son rival. Il nie toute implication. Le procès a débuté à Bruxelles.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 3 min

Le procès de Christian Van Eyken, le seul député francophone du parlement flamand, qui s’est ouvert sur une fixation d’agenda, lundi matin devant la 90e  chambre du tribunal correctionnel de Bruxelles, ajoute un petit morceau d’histoire à la vie parlementaire belge. C’est la troisième fois (seulement et heureusement) qu’un député se retrouve devant les juridictions criminelles pour y répondre d’un homicide.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs