Trump condamne l’attaque de Manchester menée par des «losers malfaisants»

© Reuters
© Reuters

Le président des Etats-Unis Donald Trump a vivement condamné mardi à Bethléem, en Cisjordanie occupée, l’attentat meurtrier de Manchester perpétré selon lui par «  des losers malfaisants ».

«  Tellement de jeunes gens magnifiques, vivant et aimant la vie, assassinés par des losers malfaisants. Je ne les appellerai pas des monstres car ils aimeraient trop ce mot », a déclaré M. Trump en présence du président palestinien Mahmoud Abbas avec lequel il s’est entretenu dans la matinée.

«  Il y en aura d’autres. Mais ce sont des losers, n’oubliez jamais cela », a-t-il ajouté, proclamant une solidarité « absolue » avec le Royaume-Uni. «  Nos sociétés ne peuvent tolérer que ces massacres se poursuivent », a-t-il dit, soulignant que l’attaque de Manchester avait essentiellement frappé « des enfants innocents ». «  Les terroristes et les extrémistes, ainsi que ceux qui les soutiennent, doivent être éliminés pour toujours de nos sociétés. Cette idéologie malfaisante doit être anéantie », a martelé le président américain.

L’attentat suicide, qui n’a pas été revendiqué, est survenu lundi soir à l’issue d’un concert pop à Manchester (ouest de l’Angleterre) et a fait au moins 22 morts, dont des enfants, et 59 blessés. Il s’agit de l’attaque la plus meurtrière visant le Royaume-Uni depuis douze ans.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous