Sommet de l’Otan: Clerfayt demande aux habitants de Schaerbeek de rester chez eux

Bernard Clerfayt, bourgmestre de Schaerbeek.
Bernard Clerfayt, bourgmestre de Schaerbeek.

Le bourgmestre de Schaerbeek, Bernard Clerfayt (DéFI), demande aux habitants de Schaerbeek de rester «bien calmement chez eux», a-t-il indiqué mardi à la veille de l’arrivée de 29 chefs d’Etat et de gouvernement à Bruxelles, dont le président turc, Recep Tayyip Erdogan, pour une réunion extraordinaire de l’OTAN.

Il y a dix jours, le bourgmestre de Bruxelles, Yan Mayeur (PS), avait indiqué qu’il interdirait tout meeting de soutien au président turc devant l’hôtel où celui-ci est attendu, place Stéphanie, pour des «raisons évidentes de sécurité». L’annonce lui avait valu une volée de bois vert de M. Erdogan lui-même.

Plusieurs bourgmestres réunis pour faire le point

Les bourgmestres de Bruxelles, Ixelles, Saint-Gilles et Schaerbeek, dont le territoire abrite une importante communauté turque, se sont réunis pour faire le point sur la situation. Le maïeur de Saint-Josse, Emir Kir (PS), manquait à l’appel, a-t-on appris.

Schaerbeek s’est engagée à fournir des renforts pour aider la Ville de Bruxelles à gérer l’événement qui associera 29 chefs d’Etat et de gouvernement. Elle a également «entendu» la décision de M. Mayeur de refuser tout rassemblement devant l’hôtel où séjournera M. Erdogan.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous