Accueil Culture Musiques

Les Beach Boys en goguette

A 14 sur scène, les Beach Boys font aisément oublier l’absence de Brian Wilson. Après leur concert au Royal Albert Hall, Mike Love et Bruce Johnston ont rencontré la presse belge.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 3 min

Sachant qu’au même moment leur cerveau musical Brian Wilson fête en tournée, avec son groupe, les 50 ans de l’album séminal Pet Sounds (1), les Beach Boys ne peuvent pas se permettre de faire n’importe quoi. Ainsi ne sont-ils pas moins de quatorze sur scène quand nous les découvrons à 20 heures sur la scène du Royal Albert Hall qu’ils connaissent bien. Dans la salle, l’ambiance est un peu étrange, c’était comme si les pensionnaires des homes du coin étaient en goguette, fêtant eux aussi les 50 ans de leur jeunesse. En introduction, un film historique évoque ce demi-siècle d’histoire, un peu comme Paul McCartney (leur rival amical des 60’s) a l’habitude de faire depuis très longtemps. Ensuite débarquent les Beach Boys dont seuls Mike Love et Bruce Johnston ont connu, dans le groupe, les années 60.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Musiques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs