Accueil Belgique Politique

Droits d’enregistrement: en hausse pour une troisième habitation

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Quelle affaire ! En Wallonie, on n’a parlé que de cela cette semaine : en présentant l’esquisse du budget régional pour l’exercice 2016, le gouvernement PS-CDH a omis/oublié/masqué/dissimulé (biffez les mentions inutiles) une mesure fiscale qui irait à l’encontre de ses promesses de statu quo ou même de diminution pour les droits de donation et qui affaiblirait du même coup à son discours critique à l’égard du tax shift fédéral. L’opposition MR s’est évidemment engouffrée dans la brèche avec jubilation.

Christophe Lacroix (PS), le ministre du Budget, parle d’oubli dans une communication qui brassait beaucoup de chiffres. Faute avouée et donc à moitié pardonnée. Mais de quoi parle-t-on ? De l’augmentation des droits d’enregistrement sur la troisième habitation. Lors d’une transaction réalisée dès 2016 (pas d’effet rétroactif), ceux-ci passeront pour l’acquéreur de 12,5 % à 15 %.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs