Trump à Bruxelles: les environs de l’ambassade américaine bouclés

Trump à Bruxelles: les environs de l’ambassade américaine bouclés

Auto-pompes et blindés de la police fédérale, hélicoptère en stationnaire et camions militaires prêts à bloquer le trafic : un impressionnant service d’ordre se mettait en place mercredi en début d’après-midi autour de l’ambassade des États-Unis à Bruxelles, à quelques heures de l’arrivée du président américain Donald Trump, a constaté l’agence Belga.

Voir la vidéo sur mobile

Le carrefour Arts-Loi, sur la petite ceinture, à deux pas de l’ambassade grouillait vers 13h30 de policiers porteurs de gilets pare-balles, renforcés par des militaires du bataillon Bevrijding/5ème de Ligne, qui arrêtaient occasionnellement le trafic sur la rue de la Loi, une des principales artères de la capitale. Le Parc royal a été évacué mais la station de métro reste néanmoins accessible.

Dans le ciel, l’hélicoptère de la police fédérale patrouillait dans les environs, suspendant parfois son vol, sans doute pour balayer le sol avec ses caméras de surveillance.

Voir la vidéo sur mobile

Quatre gros camions militaires, des Volvo de 24 tonnes, étaient stationnés à proximité, prêts à bloquer les accès routiers du carrefour lors de l’arrivée de M. Trump – selon une technique fréquemment utilisée par la police de New York lors de grands événements, comme l’Assemblée générale de l’Otan en septembre de chaque année.

Voir la vidéo sur mobile

Invalid Scald ID.

Voir le direct sur mobile

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous