Les syndicats de Publifin poursuivent la grève

© Tonneau Michel / Le Soir.
© Tonneau Michel / Le Soir.

Le personnel de l’intercommunale Publifin a poursuivi son mouvement de grève mercredi comme prévu. Alors que la fête du personnel prévue ce jour a été annulée en raison de la grève, une centaine de membres du personnel ont pique-niqué mercredi devant les halles des foires de Coronmeuse, où aurait dû se dérouler la fête du personnel, satisfaits de savoir que le conseil d’administration de Publifin se réunira le 6 juin pour examiner le cahier de revendications, a-t-on appris mercredi auprès de Christine Planus, déléguée principale CGSP-Admi.

«  Sachant que nous demandons depuis janvier dernier d’avoir un interlocuteur, nous estimons que ce sont de vraies avancées », souligne Christine Planus. «  Nous nous sommes rassemblés et avons pique-niqué sur le principe de l’auberge espagnole. Merci Monsieur Moreau car c’était très sympa ! Les gens sont demandeurs de moments conviviaux comme celui-ci plutôt que d’être enfermés dans une salle avec amuse-bouches et autres qui coûtent bien cher ».

La grève de 48 heures a débuté mardi matin. Le personnel entendait ainsi manifester son mécontentement face à l’absence de dialogue avec la direction depuis que les organisations syndicales, en front commun (CGSP-Admi et CSC Services Publics), ont déposé un cahier de revendications en janvier dernier. Elles réclament notamment une augmentation barémique de 2 % ainsi que le rétablissement de deux primes et de l’assurance hospitalisation pour les pensionnés. Une assemblée générale du personnel était fixée au 6 juin. Elle a été postposée au 7 juin afin d’y faire le point sur la situation au lendemain du conseil d’administration.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous