Des démineurs appelés près d’une université de Manchester: fausse alerte

L’armée, la police et des démineurs ont été envoyés jeudi en fin de matinée dans le sud de Manchester après avoir «reçu un appel» qui s’est révélé être une fausse alerte, a indiqué la police.

L’intervention était liée à un «possible paquet suspect», a précisé la police, indiquant que «tout était «désormais sûr» et que le cordon de police mis en place dans le quartier de Hulme, dans le sud de la ville, avait été «levé».

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous