Accueil

Nicolas Hulot: «Ces gens-là sont puissants parce qu’on est à genoux»

Nicolas Hulot pose, à la veille de la Conférence sur le climat, un diagnostic très inquiet et invitant à changer le système. Osons, dit-il. Et surtout osons réguler la grande finance, la spéculation et les énergies fossiles.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 10 min

Pour Nicolas Hulot, qui publie un livre à la veille de la Conférence de Paris sur le climat, il est temps de regarder la réalité en face. Et d’oser les solutions.

Osons, dites-vous. C’est d’abord osons un peu d’alarmisme ?

Si on vous dit que vous avez une petite bronchite ou si on vous dit que vous êtes atteint d’un cancer des poumons, vous n’allez pas vous prêter au même traitement. En d’autres termes, si le diagnostic sur la situation présente et sur les risques à venir n’est pas à la hauteur, vous n’incitez pas les chefs d’Etat et les citoyens à engager les réformes nécessaires et à mettre en place les instruments adéquats.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs