«Réunion spéciale» de l’Otan à Bruxelles, avec Donald Trump

Les chefs d’État ou de gouvernement des vingt-huit pays alliés au sein de l’Otan (vingt-neuf, dès le 5 juin, avec l’adhésion officielle du Monténégro, déjà invité à Bruxelles) sont attendus au bâtiment de l’Otan ce jeudi après-midi à Bruxelles pour une « réunion spéciale ».

La réunion sera un dîner de travail, pour faire connaissance avec les nouveaux venus que sont Donald Trump et Emmanuel Macron. Deux points figurent également à l’ordre du jour de cette « réunion spéciale » : la contribution de l’Otan à la lutte contre le terrorisme et le rééquilibrage du fardeau des dépenses militaires dans un contexte de réarmement. «  Il s’agit de maintenir le momentum » dit Soltenberg : « quand les tensions montent, comme c’est le cas actuellement, il faut être capables d’augmenter les dépenses  ».

L’Otan rejoint la coalition contre Daesh

La « réunion spéciale  » des chefs d’État ou de gouvernement des pays de l’Otan confirmera la décision de l’Alliance atlantique de rejoindre formellement la coalition internationale contre le groupe terroriste « État islamique » (Daesh), a indiqué le secrétaire général de l’Otan, à son arrivée au nouveau siège de l’Organisation, vers 14heures 30. « Nous nous mettrons d’accord sur un plan d’action », a déclaré Jens Stoltenberg. « Tous les Alliés sont déjà membres de la coalition », a-t-il observé.

Les États-Unis de Donald Trump, suivis par d’autres Alliés, plaidaient fortement en faveur de cet engagement formel de l’Otan. Le nº1 de l’Alliance précise toutefois qu’il ne s’agira pas d’engager les forces de l’Alliance dans des opérations de combat. « Il s’agit de voir comment entraîner des forces locales et bâtir des institutions. Quand Mossoul sera libérée, il faudra la tenir », a-t-il illustré.

Les chefs d’État et de gouvernement se rendront ensuite à la cérémonie d’inauguration du nouveau QG de l’Otan à 17h rue de la Fusée à Haren.

Voir le direct sur mobile

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous