Accueil

RD Congo: un député affirme que les violences au Kasaï ont fait plus de 3.000 morts

Temps de lecture: 1 min

Un député d’opposition a estimé vendredi à plus de 3.000 morts depuis le début de l’année le bilan des violences entre une rébellion et les forces de sécurité au Kasaï, dans le centre de la République démocratique du Congo (RDC).

«Le total actualisé des cas de décès liés aux violences dans les provinces du Kasaï-central et du Kasaï est de 3.302 depuis janvier 2017 à ce vendredi», a déclaré à l’AFP le député d’opposition Delly Sesanga, élu de Luiza, territoire de la province du Kasaï-central d’où est partie en septembre dernier la rébellion Kamwina Nsapu.

Il a dit se fonder sur «une compilation non exhaustive des décomptes faits par nos cellules de l’Envol (son parti politique, ndlr) dans les deux provinces».

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une