Accueil Sports Athlétisme

Qui peut faire peur à Nafissatou Thiam?

La championne olympique de l’heptathlon retrouve son épreuve fétiche sans ses deux principales rivales de Rio

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Un peu plus de huit mois de digestion, comme elle le dit elle-même, « ça va ! » Ce week-end, pour la première fois depuis son triomphe olympique de Rio, Nafissatou Thiam va enfin retrouver son heptathlon chéri au meeting de Götzis, cette Mecque autrichienne des épreuves combinées, où elle a pris l’habitude d’entamer sa saison depuis 2014. Dans le coquet stade Mösle où s’affrontent chaque année les meilleurs spécialistes (hommes et femmes) de sa discipline, tout est réuni pour briller : l’environnement, les conditions de compétition, la concurrence et le public. Et si elle tombe forcément très tôt au calendrier, cette épreuve constitue généralement un bon banc d’essai et un excellent baromètre. Surtout quand, comme ce sera le cas cette année, le temps est de la partie !

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Athlétisme

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs