Accueil

Birmanie: un mouvement de moines extrémistes se réunit malgré son interdiction

Temps de lecture: 1 min

Des centaines de moines et partisans du mouvement extrémiste birman Ma Ba Tha se sont réunis dans un monastère de Rangoun samedi, une provocation après la décision du clergé bouddhiste d’interdire ce réseau accusé d’inciter à l’islamophobie.

Après s’être distanciée de ce mouvement extrémiste, connu pour ses diatribes contre les musulmans, la haute assemblée bouddhiste de Birmanie a ordonné mardi la dissolution de Ma Ba Tha. Elle a prononcé l’interdiction pour toute personne ou groupe d’entreprendre quelques actions sous la bannière de Ma Ba Tha et la suppression des pancartes du mouvement dans le pays d’ici le 15 juillet au plus tard, sous peine de poursuites. La menace n’a toutefois pas dissuadé les centaines de moines, nonnes et partisans d’assister à un sommet qui se tient ce week-end dans un monastère de Rangoun, orné pour l’occasion de bannières de Ma Ba Tha.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une