La campagne publicitaire de Burger King ne plaît pas au Palais royal (vidéo)

La campagne publicitaire de Burger King ne plaît pas au Palais royal (vidéo)

La campagne publicitaire de Burger King, dont le premier établissement belge ouvrira ses portes à la fin du mois de juin à Anvers, ne plaît pas au Palais royal, rapporte samedi Sudpresse.

Le roi du fast-food demande en effet aux Belges de choisir entre le roi Philippe et le Whopper 1er - le burger phare de l’enseigne. «Peuple belge, choisissez un roi qui vous fera des frites», prône notamment Burger King qui appelle les internautes à voter sur la page «whoistheking.be» jusqu’au 19 juin.

Voir la vidéo sur mobile

« Du 2ème, voire 3ème degré »

Interrogé par Sudpresse, le Palais royal rappelle que l’utilisation de l’image du Roi est soumise à autorisation et «dans ce cas précis, aucune demande ne nous a été adressée». «Nous aurions de toute manière refusé car Burger King utilise l’image du Roi à des fins strictement commerciales», précise son porte-parole. Ce dernier a assuré à l’agence Belga, samedi, que contact allait être pris avec le groupe américain.

De son côté, Burger King assure n’avoir reçu, pour l’heure, aucune notification du Palais et précise que sa campagne publicitaire fait appel «au second degré, voire au 3e degré».

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous