Accueil

G7: Merkel exaspérée par Trump, Macron voit un «progrès»

Le président français rappelle qu’il y a quelques semaines encore, Donald Trump menaçait de quitter les accords de Paris.

Temps de lecture: 2 min

Les dirigeants du G7 ont acté samedi à Taormina, en Sicile, leur division sur le climat, les Etats-Unis de Donald Trump, inflexibles, refusant de s’engager en faveur de l’accord de Paris contre le réchauffement climatique.

La déclaration finale de ce sommet, débuté vendredi dans la prestigieuse station balnéaire sicilienne, constate la désunion sur la question du réchauffement climatique, une première après des dizaines de communiqués du G7 affirmant la nécessité de réduire les émissions de gaz à effet de serre.

Un progrès, selon Macron

Le président français Emmanuel Macron a jugé samedi que les discussions du G7 avec le président américain Donald Trump sur le changement climatique constituaient un « progrès » par rapport à ce qu’on pouvait attendre il y a quelques semaines.

« Je considère qu’il y a eu un progrès et qu’il y a eu de vraies discussions et de vrais échanges », a répondu M. Macron interrogé à l’issue d’un sommet du G7 à Taormina. « Il faut tenir compte du point de départ lorsque beaucoup pensaient encore il y a quelques semaines que les États-Unis allaient quitter les accords de Paris sur le climat », a-t-il expliqué devant la presse.

Voir la vidéo sur mobile

«Toute la discussion sur le sujet du climat a été très difficile, pour ne pas dire pas du tout satisfaisante», a déclaré, de son côté, la chancelière allemande Mme Merkel devant la presse. «Nous avons ici une situation à six contre un, ce qui signifie qu’il n’y a encore aucun signe quant à savoir si les Etats-Unis resteront ou non dans l’accord de Paris» sur le climat, a-t-elle ajouté.

Voir la vidéo sur mobile

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Sur le même sujet

Aussi en

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une