Accueil Société Enseignement

Médecine: les étudiants attaquent en justice le concours de juin

L’absence de quotas 2022 ouvre une voie royale pour l’annulation du concours de médecine de jun prochain. En l’absence de décision politique, les étudiants forcent le passage via une procédure en référé.

Article réservé aux abonnés
Chef du service Société Temps de lecture: 5 min

Un concours mort-né… Début février, cette information révélée par Le Soir faisait l’effet d’une petite bombe dans les milieux concernés : le concours de médecine-dentisterie, censé sélectionner les étudiants en fin de première, allait probablement être hors-jeu.

En cause : l’incapacité du Gouvernement fédéral à fixer les quotas dans les délais requis. Quatre mois plus tard, en l’absence de décision politique, un front commun étudiant porte l’affaire devant la justice. Objectif : obtenir l’annulation dudit concours avant qu’il n’ait lieu, soit avant le 20 juin. Une course contre la montre est engagée.

1

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Enseignement

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs